Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Le Géranium rhizomateux, mieux que son nom le présage

24 Avril 2015 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

Le Géranium rhizomateux, mieux que son nom le présage

Emblème de la nuit , ta fleur rougeâtre et sombre ,
Géranium, attend la nuit pour embaumer .
Ton parfum hait le jour et se répand dans l' ombre .
Oh ! dites - moi, vous qui savez aimer ,
Dieu, comme cette fleur , n' a t' il pas fait votre âme ?
N' est - il pas vrai qu' à ceux dont le coeur est de flamme
Le monde et la clarté sont toujours importuns ?
Et n' est - ce pas la nuit , et sous l' oeil solitaire
De la lune voilée , amante du mystère ,
Que l' amour doit sur nous épancher ses parfums ?

A. de Lamartine

Rhizomateux, rhizomateux ... le mot n'est pas particulièrement engageant. On dirait une plante atteinte de maladie incurable et pourtant I C'est un géranium que tout le monde devrait posséder dans un coin de son jardin. Pourquoi me demanderez-vous ?

Tout d'abord parce que c'est une jolie plante odorante aux fleurs roses magenta TRES robuste et quand je dis très c'est que même moi j'arrive à la faire pousser et rustique avec ça elle ne craint pas des température inférieure à 15°.
Ensuite parce que les butineurs l'apprécient beaucoup,
Enfin c'est un excellent couvre-sol qui s'étend rapidement et qui étouffe les mauvaises herbes. Plantez sous les rosiers, il les protège sans les envahir.

Quand je vous disais que c'était la plante à avoir.

. . . . .

Lire la suite

De légers Saxifrages égrènent leurs fragiles corolles ...

20 Avril 2015 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

De légers Saxifrages égrènent leurs fragiles corolles ...

Je rêve de terres lointaines
Où le soleil ne brûle pas
Où dans la mousse des fontaines
Éclosent d'étranges lilas ...

Maryse Abran-Pengrech

Quel contraste entre ces fragiles fleurs et leurs surnoms de "casse-pierre" ou "perce-pierre". Le mot saxifrage vient d'ailleurs du latin Saxum, « rocher » et Frangere :« briser ». C’est en effet accrochées aux rochers qu’on les trouve souvent. Elles sont capables de s'installer dans les fissures et d'aller puiser l’eau et les éléments fertiles dans la moindre anfractuosité.
Avec quelque 450 espèces différentes, la famille des Saxifragacées est l’une des plus richement représentée parmi les plantes alpines. Elles offrent une grande diversité morphologique quant à leur port et leur feuillage, mais toutes possèdent des fleurs étoilées épanouies du printemps à la fin de l’été, qui peuvent être solitaires ou réunies en cymes ou en panicules.
Cette jolie plante vivace couvre-sol, forme des touffes ou des coussins vert intense persistants égayés de nombreuses petites fleurs de différents tons allant du blanc au rose.

A priori la Saxifrage mousse offre peu d'intérêt à nos abeilles; mais je ne sais si c'est à cause de la fleur elle-même ou de l'abondance de provisions qu'elles trouvent ailleurs. Cette modeste alpine fleurit en même temps que les cerisiers du verger ...

. . .

Lire la suite

L'Epine Noire fleurit ... en timides flocons blancs !

13 Avril 2015 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

L'Epine Noire fleurit ... en timides flocons blancs !

Des fleurs fines et mousseuses comme l'écume
Poussaient au bord de nos chemins
Le vent tombait et l'air semblait frôler tes mains
Et tes cheveux avec des plumes.
L'ombre était bienveillante à nos pas réunis
En leur marche, sous le feuillage ;
Une chanson d'enfant nous venait d'un village

 Emile Verhaeren (Des Fleurs Fines)


Au sortir de l'hiver, les abeilles trouvent auprès de "Prunus Spinosa" pollen et nectar nécessaires à la colonie. Cet arbuste, à croissance rapide, fait merveille dans une haie champêtre défensive. La multitude de fleurs blanches à 5 pétales et 5 sépales, caractéristiques des plantes de la familles des Rosacées (pommiers, poiriers, pêchers etc ...), apparaissent avant les feuilles. Elles sont suivies en fin d'été de fruits bleu noir, comestibles, mais amers au goût. Ce n'est qu'après les premières gelées, quand elles sont blettes, qu'il est possible de les consommer. Personnellement, je n'attend pas le gel naturel sinon les fruits me passent sous le nez béquetés par les oiseaux à qui le prunelier offre gite et le couvert; Je les cueille et les passe au congélateur pendant 2 jours. Mélangées aux pommes, les prunelles des haies donnent d'excellentes gelées acidulées d'une merveilleuse couleur cramoisi.

Pour ceux qui aiment les contes : Sachez que si vous souhaitez éloigner le Diable, il vous suffit de suspendre aux quatre coins de votre demeure une branche d'épine-noire. En effet, si le malin manie avec ardeur les piques de sa fourche pour embrocher les pauvres damnés, il a lui même horreur des grandes épines du prunelier.

. . . . .

Lire la suite

Un tout petit crocus ....

1 Avril 2015 , Rédigé par Ong-Mat

Un tout petit crocus blanc
se croit déjà au printemps
il montre le bout de son nez
il va falloir le surveiller
lui expliquer que c'est trop tôt
qu'il ne fait pas encore beau ...

Poème de Bonne

Connu depuis plus de 6 000 ans, il n'est pas étonnant que le crocus ait suscité de nombreux mythes.
J'aime particulièrement celle qui associe Krokos bel éphèbe grec éperdument amoureux de la nymphe Smilax. De cet amour interdit naquirent deux fleurs condamnées a ne jamais pouvoir s'unir; Le crocus rivé au sol et la souple liane de la salsepareille commune.
Mais il se murmure que certains soirs, la rampante Smilax rejoint son amant et qu'à l'aube nait au sein des fragiles fleurs mauves, le Safran témoin de leurs ébats tumultueux ; Cette épice n'a donc pas usurpé sa réputation d'être... aphrodisiaque.

Le crocus appartient à la famille des Iridaceae, qui comprend 89 espèces, dont un tiers fleurit en automne. Les espèces sont en majorité originaires des montagnes de la région méditerranéenne.

Aujourd'hui les crocus du jardin sont presque tous défleuris, mais mes avettes n'ont pas pu les visiter en raison des mauvaises conditions climatiques : Beaucoup de pluies fines et du vent ; Deux choses que les abeilles n'apprécient pas du tout. La saison débute mal ...

. . . 

Lire la suite