Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Alvéoles et Cie … (suite)

14 Mars 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

J'ai déjà évoqué ici la merveilleuse régularité hexagonale des alvéoles de nos avettes et le pourquoi du "choix" opéré par des générations et des générations d'abeilles à former des cellules de type rhombique (chaque cellule s'adossant parfaitement à trois autres cellules situées sur l'autre face).

cellules-rhombes-copie-1.JPG

Restait à comprendre le mécanisme de ces constructions.

La réponse, apportée par Jürgen Tautz et son équipe, est aussi simple qu'inattendue. En fait, les abeilles bâtissent des alvéoles cylindriques à la dimension de leur corps. Et c'est un phénomène purement mécanique qui va transformer ces cylindres en hexagones.


Comment me direz-vous ?

Ainsi que vous le savez, la température interne de la ruche est supérieure à 20°, or à cette température la cire, surtout en couche mince (moins de 1/10 de millimètre), est extrêmement malléable et élastique.
Maintenant faites cette expérience : Tremper une paille dans de l'eau savonneuse et souffler doucement pour former des bulles. Des bulles de savon s'agglomèrent et en transparence vous vous apercevez que la paroi de ces bulles, sous l'effet de leur mutuelle attraction, est beaucoup plus plane que celles qui sont au contact de l'air.
C'est ainsi qu'à l'instar de la paroi des bulles de savon qui s'agglomèrent entre-elles, celles , cireuses, des alvéoles deviennent planes sous l'effet de la tension et les angles prennent un angle de 120°.
Les alvéoles cylindriques élaborées par nos abeilles se transforment ainsi en rhombes.


* * * * *

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article