Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

En dépit de mon aspect fragile, je soulève le macadam !

26 Octobre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Champignons

http://img213.imageshack.us/img213/3976/coprinchevelu.jpg

Vers le ciel pommelé, mûri d'eau menaçante;
Un champignon soulève un coin d'humus ranci
Apeurant de fragrance un rayon indécis...
L'adieu des frondaisons découvre au loin la sente.

Geneviève de Ternant

Le Coprin chevelu (Coprinus comatus) est facilement reconnaissable à son chapeau qui recouvre presque la totalité du pied. Entièrement blanc au début, le chapeau se couvre de mèches jaunâtres ou ocrées (d'où son qualificatif de « chevelu »).

Jeune, c’est-à-dire entièrement blanc, il est excellent à condition de ne consommer que le chapeau, le pied trop fibreux est à éliminer. Il faut le manger rapidement après la cueillette (il vieillit très mal, noircissant et se liquéfiant). Dès que les lames commencent à rosir, il faut s'abstenir de consommer le champignon qui peut s'avérer très toxique ; On ne peut donc ni le stériliser ni le congeler.
Le coprin chevelu a la propriété de pouvoir absorber les métaux lourds. Ne le récoltez donc pas dans des endroits fortement pollués (abords de routes très fréquentées …). car c'est le champion du stockage de plomb contenu dans l'essence.  A l'instar de "l'Agaric des Trottoirs" ce champignon, en dépit de son aspect fragile, arrive à percer le macadam !

On peut le manger cru, cuit dans une omelette, en soupe ou dans une sauce type béchamel mais également en dessert coupez le en rondelles et passez ces dernières à la friteuse. Ne les laissez pas brunir. Surveillez-les bien car c'est très rapide. Egouttez-les, saupoudrez-les ensuite de cannelle et de sucre et léchez-vous les doigts …

* * * * * * *

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chantal74 en pausebientôtaudoise 28/10/2010 13:11



Miam ils sont tentants et en plus très bien photograpphiés. Je te dis aurevoir jusque début décembre. Je me désabonne de toutes mes newsletter pour ne pas que ma boite mails explose et je
reprendrai en décembre avec le plus grand plaisir.


bonne fin de semaine et à très bientôt... de l'Aude


chatou



katara 27/10/2010 07:30



C'est ce risque de toxicicité qui me retient de les cueuillir... Je préfère le vigoureux cèpe sans risque. bonne journée à toi Ong-Mat.






MarieJeannetoutsimplement 26/10/2010 20:42



en dessert je n'ai jamais gouté, surprenant. Bonne soirée bises



toun33 26/10/2010 18:45



Merci beaucoup pour cette présentation de ce champignon que j'ai déjà vu, mais que je n'ai jamais osé cueillir et à fortiori manger .... oserai-je désormais ? Pas certain ... à moins qu'il ne
soit cueilli et préparé par un(e)  connaisseur.
En effet je n'ai pas envie de le voir me percer l'estomac ... tout de même plus fragile que du macadam  
Très belle soirée et à très bientôt



Didier - 365 Photos 26/10/2010 13:51



J'en trouve régulièrment près de chez moi !


Lorsqu'il vieillit, il se liquéfie en encre noire...


Belle journée