Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

L'Abeillaud ou Faux-Bourdon - 2 -

2 Mai 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

http://farm4.static.flickr.com/3537/4565117003_d8d446011c_o.jpg

3 ouvrières & 1 Faux-Bourdon

Le faux- bourdon serait-il un roi fainéant ?

Il vit de cinquante à soixante jours durant la belle saison nourri par les ouvrières car il lui est quasiment impossible de s'alimenter seul en butinant les fleurs sa langue étant trop courte. Au nombre de deux mille cinq cents par ruche pour plus de 50 000 ouvrières durant l'été, les abeillauds ne constituent pas une menace pour la survie de la colonie quand la nourriture est abondante.

Il n’a ni panier à pollen ni glandes à cire et ne peut sécréter de gelée royale.

Les mâles qui n'ont pas réussit à s'accoupler mourront de mort naturelle ou les ouvrières les chasseront ou les tueront dà la fin de l'été (Ce qui se fera sans problème car, rappellons le : le Faux bourdon n'a pas de dard). Pour ceux qui sont encore à l'état larvaire ils seront mangés. (Le cannibalisme existe dans le monde bien agencé de Apis Mellifica).

Alors que fait-il ?

Outre de se balader librement de ruche en ruche et d'essayer de féconder une reine afin de transmettre le patrimoine génétique de sa mère on pense qu'il participe à la ventilation de la ruche et au réchauffement du couvain.

Comme tous les individus de la ruche, les faux-bourdons sont donc hautement spécialisés. On peut même considèrer que la nature est très prolixe en la matière puisqu'une reine n'a "besoin" que d'une dizaine de mâles pour être fécondée au regard des 2 500 qui vont naitre dans chaque ruche.


On constate dans certaines ruches une population très importante de faux-bourdons, après examen le couvain n'est constitué que de cellules de mâles. On dit que la colonie est "bourdonneuse". A terme cette population est condamnée à mourir de faim par manque de renouvellement de provisions car rappelons-le les abeillauds ne récoltent rien. 

Ce phénomène se produit quand :

La reine devenue vieille n'a plus de spermatozoïde dans sa spermathèque, elle ne peut donc produire que des mâles. On dit qu'elle est arrhénotoque. Comme elle continue à pondre, elle "inhibe" la colonie.

Une jeune reine mal ou non fécondée pour cause d'intempérie ou de malformation anatomique. Là non plus, il n'y a pas production d'oeufs fécondés qui pourraient donner naissance à des ouvrières.

L'absence de reine (mortalité subite) a pu également laisser place à une "ouvrière pondeuse". Cette (ou ces) ouvrières se mettent à pondre mais comme elles n'ont pas été fécondées, là encore il n'y naissance que de mâles.

Dans les 2 derniers cas, les faux-bourdons ne sont que des "non-valeurs".

* * * * * * *

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

benedicte 25/07/2010 17:53



j'ai trois pieds de lavandes, qui sont butinés par des bourdons et je suis étonnée de voir tant de bourdons morts aux pieds de ces lavandes, je ne traite pas mon jardin je desherbes à la main.


Merçi de me répondre



Ong-Mat 25/07/2010 19:28



Bonsoir


Parlez-vous de "gros" bourdons (race bourdon) ou
de bourdons (mâle de l'abeille à miel) ? car 2 explications sont possibles en cette saison.


Je pense que vous parlez de la "race" bourdon. Nous arrivons en fin de saison (un mois après le solstice d'été) et une partie de la population va disparaître. Seules survivront les jeunes reines
fécondés qui s'enterreront pendant la mauvaise saison. Du coup la famille bourdon s'amenuise.


En ce qui concerne les bourdons (abeillauds de la race apis mellifica) ils vont être éjectés de la ruche et disparaître. Car aucune bouche "inutile" ne doit rester dans la colonie abeille.


En ce qui concerne les lavandes certaines abeilles locales (si vous êtes située en Bretagne par ex.) ne peuvent les butiner car leur langue n'est pas assez longue. Du coup les abeilles arrivent
sur ce lieu de butinage et ……… rien.


Espérant avoir répondu à votre question.


Bonne soirée