Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Les Abeilles de Perséphone …

3 Mai 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Poèmes

Prends dans mes paumes, pour ta joie,http://farm4.static.flickr.com/3359/4574601166_a6fe1a8527_b.jpg
Un peu de soleil et un peu de miel,
Les abeilles de Perséphone nous l’enjoignent.

On ne peut détacher la barque non amarrée,
Ni entendre l’ombre chaussée de fourrure,
Ni vaincre, dans la vie épaisse, la peur.

Il ne nous reste plus que ces baisers
Velus comme les petites abeilles
Qui meurent à la porte de la ruche.

Elles bruissent dans les fourrés limpides de la nuit,
Leur patrie est l’épaisse forêt du Taygète,
Leur aliment : le temps, la bourrache, la menthe.

Prends pour ta joie mon sauvage présent,
Ce pauvre collier sec d’abeilles mortes
Qui ont transformé le miel en soleil.

Parmi les nombreux poètes juifs assassinés par Staline, Mandelstam demeure la figure de proue, le symbole de cette barbarie, car il était en son temps considéré comme l'un des plus grands poètes en langue russe avec Akhmatova et Pasternak.

Ce poème compte parmi les plus émouvants. Il dit tout l’espoir du prisonnier porté par les abeilles.

* * * * * * *

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article