Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Métisses créées par l'Homme, amélioration ou aberration ?

3 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

Depuis la fin de la dernière glaciation, Apis Mellifera a mené la conquête de notre continent de l'Oural aux îles britanniques. Elle s'est adaptée à chaque milieu écologique ou éthologique jusqu''à former des sous-espèces interfécondes : Les quatre principales races d'Europe occidentale étant l'abeille noire (Apis mellifera mellifera), l'abeille carniolienne (A. m. carnica), l'abeille italienne (A. m. ligustica) et l'abeille caucasienne (A. m. caucasica).

Volontairement ou non, l'Homme a créé des races métisses (ou hybrides) d'abeilles en vue d'améliorer son cheptel. 

Volontairement :

L’abeille Buckfast a été créée dans l'abbaye du même nom (à Buckfastleigh, Devon), par le moine chargé de la miellerie : le frère Adam (Karl Kehrle, né en Allemagne en 1898). buckfast-bee.jpg
Durant la période 1915/1916, 30 des 46 colonies du monastère (de race locale) avaient péri décimée par la maladie de l'île de Wight (causée par la « mite trachéale " Acarapis Woodi"). Les 16 survivantes étaient issues de croisements entre des reines italiennes accouplées avec des faux-bourdons noirs indigènes.

Fort de cette constatation, Frère Adam décida de perfectionner les qualités de l'abeille locale en croisant les différentes races de manière à en conserver le meilleur.
Ses travaux, qui se sont étendus sur plus de 70 ans et ont comporté plusieurs voyages d'étude à la recherche des meilleures lignées d'abeilles. Ils ont fait émerger une méthode reprise actuellement par plusieurs éleveurs européens qui continuent le travail du Frère Adam.
Cette abeille est, à l'heure actuelle, la seule dont le
pédigree est publié sur l'internet. Ces pédigrées, classés par apiculteur, remontent jusqu'en 1925. Ce sont des outils de travail pour les éleveurs.

La "Buckfast est l’une des races les plus appréciées des apiculteurs elle est, en effet, excellente butineuse, propre, peu agressive et peu essaimeuse mais cette abeille est aussi fragile et réclame une conduite particulière.

Involontairement :

http://a.imageshack.us/img705/8457/africanbees.jpgUn autre exemple de métissage est celui de l'abeille dite "africanisée".
Elle est née accidentellement en 1957, au Brésil à la suite de l'importation par le généticien brésilien Warwick Kerr (Rio Claro, région de Sao Paulo) de l'abeille namibienne Apis mellifera scutellata. Elle lui avait semblé mieux adaptée au climat tropical que l'abeille européenne même si elle produisait moins de miel. Il fit donc féconder ces reines africaines par des bourdons européens. Un an plus tard 26 essaims disparaissent du centre de recherches, dans des circonstances mystérieuses.
Ce croisement
est morphologiquement identique à l'abeille européenne. Il est caractérisé par la vigueur et la prolificité qui lui donne un important avantage évolutif mais il y a un revers : l'agressivité. Toute présence animale ou humaine dans un rayon de 500 m autour de l'essaim (un mile pour certains spécialistes) est perçue comme un ennemi à attaquer.

Cette abeille "africanisée"  a malheureusement envahit peu à peu toute la zone tropicale et sub-tropicale des Amériques. En effet, des reines africaines parviennent à s’introduire dans des ruches “européennes” puis tuent la rivale et prennent sa place. La nouvelle reine, grâce à sa ponte, modifie ainsi la population de la ruche en l’africanisant. De plus les mâles africains plus nombreux et résistants que les Européens arrivent parfaitement à s’hybrider avec des femelles européennes contribuant ainsi à l’africanisation de l’espèce.

En introduisant dans leurs ruchers des reines de sous-espèces européennes ou africaines présentées comme plus productives, les hommes ont engagé une dérive génétique incontrôlable et irréversible. Un autre probème se profile également du fait qu'on ne peut sélectionner qu'au sein de lignées pures, c'est pourquoi il est si important de créer des conservatoires de l'Abeille Noire comme ceux de Porquerolle ou d'Ouessant.

* * * * * * * *

Alors, votez pour : Jacques Kermagoret ,Président de l’association qui, sur l’île d’Ouessant, préserve l'Abeille Noire. Son but : constituer une réserve génétique et en assurer la sauvegarde.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fabien 22/10/2010 12:17



En quoi la conduite de la Buckfast doit être particulière ?


Cordialement



Ong-Mat 22/10/2010 14:19



Bonjour,


L’abeille Buckfast est un hybride qui a besoin périodiquement de sang neuf pour éviter la consanguinité et pour accentuer certaines
caractéristiques génétiques telles que la résistance aux acariens.


Elle est très “industrieuse” de ce fait nécessite une attention pointue de la part de l'apiculteur car elle ne supporte absolument
pas d'être à l'étroit sinon c'est l'essaimage assuré. Donc impossible de partir en vacances plus de 8 jours (et encore) durant la belle saison. 


Mais ces "petits" défauts sont compensés par sa douceur, sa capacité de travail, sa résistance aux acariens etc …


Personnellement je ne la travaille pas car je serais bien incapable de garder la stabilité de l'espèce dans mon environnement non
protégé (beaucoup de ruchers possèdent des abeilles noires).


Douce journée


Jo



LE RU jo 22/10/2010 11:15



monsieur KERMAGORET a importe 50ruches bukfast de chypre pour les installer  ds le finistere  et a abandonne  le rucher  d abeilles noires  a menez meur  tout en
changeant les statuts de l'association  abeilles noires  bretonnes


anciens statuts  disaient  protection de l'abeille noire  sur ouessant  et sur le continent


ds les nouveaux statuts  on a efface  SUR LE CONTINENT


de plus les articles  de presse concernant les activites de  l'associationrelatent des chiffres  farfelus  voir  telegrammr  de brest


lorsqu'on voit a la tele  une cliente  d'epicerie fine a PARIS  coller  la DLUO sur les pots de miel  livres par  kermagoret  cela laisse reveur


l'abeille noire bretonne  n'est vraiment pas defendue  par ce  neophite  professionnel sur le continent



Ong-Mat 26/10/2010 13:50



Difficile de juger de loin … Mais l'abeille noire doit être défendue !


Douce journée


Jo



toun33 03/09/2010 10:42



un document très intéressant ... merci beaucoup pour ce partage.
bonne journée
toun33