Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Première Visite !

3 Mars 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

Je n'y tenais plus ; Depuis fin octobre je n'avais pas examiné mes colonies. J'étais bien allée inspecter les ruches pour voir si des branches d'arbres étaient tombhttp://farm5.static.flickr.com/4060/4398828716_7f5e72b9e2_b.jpgées sur les toits, si les planches d'envol n'étaient pas obturer ou si des pics ne s'étaient pas attaqué au bois, mais observer mes avettes : Non.

Alors ce matin hourra ! Pas de vent, le soleil brille et la température est montée à 11°. Je vais pouvoir aller faire un tour à la châtaigneraie.

Au premier regard, aucune activité à la ruche N° 1 (Dadant ). Est-elle morte ? C'est décidé, j'ouvre. Dans le nourrisseur retourné sur le plateau couvre-cadre, de nombreuses abeilles gisent auprès du nourrissement sec qui n'a pas été mangé complètement. Je soulève le plateau couvre-cadres et … merveilleuse surprise, une belle colonie apparait. Mais les ouvrières ne l'entendent pas de cette oreille et je subis une attaque en règle. Je suis bien mal récompensée, moi qui leurs apportait un peu de miel cristallisé (500 g). Je referme vite pour ne pas refroidir la grappe et (peut-être le couvain). Je trouve qu'il est encore un peu trop tôt en saison pour effectuer la « grande visite de printemps ».

http://farm5.static.flickr.com/4013/4398800282_fa934bdeec_b.jpgSur les planche d'envol des autres ruches, des abeilles sortent et rentrent avec du pollen. Après examen, la ruche N° 3 (Dadant) qui a passé l'hiver sur 8 cadres (au lieu des 10 habituels) est hyper-active. Preuve qu'une colonie un peu faible en automne peut s'en tirer sans trop de problème si on en lui donne la possibilité. Du fait de la partition, les ouvrières ont eu à chauffer un volume moindre et les abeilles ont peu consommé.

Il va, quand même, falloir que je la surveille de près car d'ici peu elle nécessitera plus d'espace pour continuer à se développer. Comme les autres, je lui fournit 500 g de miel supplémentaire.

La ruche Voirnot est également en super condition.

Mes ruches, en dépit, du déménagement de la région parisienne vers le Limousin ont bien passé l'hiver.

Croisons les doigts pour que cela continue, car c'est maintenant qu'arrive la période critique.
Les abeilles vont pouvoir sortir, donc plus consommer sans forcement trouver de nourriture.

* * * * *

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Xavier Mirdhyn 04/03/2010 14:27



Bonjour la reine mère
;),


Comment vont nos Sœurs les
Abeilles ? Un peu mieux que ces derniers mois ? (parasites, pesticides, habitat(s), etc)


Et est ce vrai qu’elles se
plaisent en ville je l’ai lu dans le « science et vie » ?


On me l’a dit mais j’ai oublié
le miel au naturel il est solide ou liquide ? C’est pour me rappeler dans lequel on ajoute des trucs !?


Belle Journée et Belle Vie à
toi



Ong-Mat 04/03/2010 17:28


Monseigneur bonjour,

Je ne suis qu'une humble ouvrière et ne peut prétendre au titre de "reine mère".

Les abeilles en général ont de nombreux problèmes en particulier dus aux insecticides qui les fragilisent face aux parasites et aux maladies. Il est vrai, et c'est un paradoxe, que les abeilles se
portent mieux en ville qu'à la campagne car il y a moins d'insecticide et plus de diversité dans les plantes.

Au naturel le miel est liquide ET solide tout dépend de la température à laquelle il est conservé. Quand il sort de la ruche il est liquide, si on le conserve à la température de la ruche : il
demeure liquide mais il suffit que la température soit plus basse et il se solidifie. Il suffit de le mettre au chaud pour qu'il redevienne liquide.

Quand vous parlez d'ajouter des "trucs" à quoi pensez-vous ? Le miel est un produit naturel sans truc ajouté. Sauf si vous parlez de confiture au miel, de noix au miel …

Bonne fin de journée à vous également.

Ong-Mat