Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Un vampire dans la ruche : Varroa - 1 -

11 Février 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

http://farm5.static.flickr.com/4011/4192879749_5b76518274_b.jpgIl a neigé cette nuit, neige légère mais persistante de plus le froid au dehors a été intense (-7°). Nous nous sommes toutes serrées les unes contre les autres pour avoir chaud.
Heureusement, la semaine dernière nous avons eu 3 jours de soleil et même si la température n'était que de 8° cela nous ont permis d'effectuer nos vols de propreté pour vider notre ampoule rectale. 

Ma copine 09.09.0090908, n'est pas revenue de sa sortie. Peut être était-elle trop faible victime d'un refroidissement ou un oiseau en a t-il fait sa pitance … Je vais devoir m'habituer à son absence, c'est dur car nous nous connaissions depuis notre naissance.
Quand je pense qu'il y a 15 jours encore nous supputions l'état des réserves de la colonie pendant que nous évacuions, au devant de la planche d'envol, des abeilles mortes d'épuisement. Les pauvres étaient atteintes de la varroase.

Que je vous parle un peu de VOTRE responsabilité dans ce grand malheur : Nous sommes en lutte, depuis le début des années 1980, avec un parasite répondant au sinistre nom de : Varroa destructor. Rond, rougeâtre, cet acarien de 1 à 2 millimètres de longueur, suce notre hémolymphe (C'est l'équivalent de votre sang). C'était, à l'origine, un parasite de notre cousine l'abeille asiatique, Apis ceranae. Cette dernière s'en était accommodée en développant la technique de l'épouillage que nous ne pratiquons malheureusement pas. On raconte que l'acarien a été introduit en Europe au début des années 1980, par la faute de chercheurs (humains !) allemands ayant importé des reines asiatiques. Cependant nous savons qu'il était présent en Russie au début des années 1950. Ce « vampire » a voyagé au gré des ventes de reines entre Asie et Europe pour nous atteindre même ici au Rocher Bleu.



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article