Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Un Vampire nommé Varroa - 2 -

3 Juin 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

http://farm5.static.flickr.com/4063/4665807714_100c21327f_b.jpg

Le varroa est un acarien il agit en tant que parasite de l'abeille et comme tel il vit aux dépens de son hôte.

Il affaiblit l'adulte en pompant son hémolymphe (sorte de sang) grace à un rostre acéré qui lui permet de perforer les téguments de l'abeille, et de puiser ainsi au plus vif de son "garde-manger"  

et au niveau des larves il génère des malformations qui hypothèquent l'avenir de l'adulte.

Le varroa est un arachnide (c'est un voisin des araignées ou des scorpions) doté de 8 pattes pour l'adulte et de 6 pour la larve. Par sa forme générale le Varroa ressemble à un minuscule crabe très aplati dont la taille serait de l'ordre du mm. Il est doté de pattes à la fois très courtes, et très puissantes qui permettent à ce parasite de s'agripper sur son hôte en se laissant véhiculer.

Le cycle de reproduction de Varroa se déroule exclusivement dans le couvain.

http://farm5.static.flickr.com/4046/4641312529_bd6fc557dd_o.jpg

◊ Une femelle varroa dite "la fondatrice" s'introduit dans une cellule d'ouvrière ou de mâle juste avant son operculation. Pour ce cacher des ouvrières, elle s'immerge alors dans la gelée larvaire.

Une fois la cellule operculée, la fondatrice se nourrira de la larve de l'abeille en pompant son hémolymphe ce qui provoquera une dégénérescence de l'insecte adulte.

Environ 60 heures après l'operculation, la fondatrice va pondre son 1er oeuf (aploïde) qui donnera un mâle. Puis elle continuera à pondre environ toutes les 30 heures un oeuf (diploïde). Ces derniers donneront des femelles (3 à 4 pour une cellule d'ouvrière / 5 à 6 pour une cellule de mâle).
On constate que le couvain des faux-bourdons est plus propice à la reproduction du varroa : Cellule plus grande et période de nymphose plus long (14,5 jours au lieu de 12 jours pour les ouvrières).

◊ Le développement de l'acarien passe alors par plusieurs phases qui dureront 134 heures pour le mâle et 154 heures pour les femelles :

Oeuf (24 heures)
Protonymphe libre (30 heures) et première mue (24 heures)
Deutonymphe(48 à 60 heures)
Imago
(24 heures)
Adulte après une dernière mue (dite imaginale).

◊ Le mâle va s'unir avec ses soeurs dans la cellule toujours operculée. Les jeunes femelles rempliront leur spermathèque et ne s'accoupleront plus.

◊ Lorsque naitra la jeune abeille, la fondatrice et les jeunes femelles fécondées ainsi que le mâle sortiront également de la cellule. Le mâle ne survivra pas mais toutes les femelles iront parasiter d'autres cellules et par là-même d'autres nymphes d'abeille.

 La propagation de la varroase se fait de deux manières :

Interne : en parasitant peu à peu les nymphes à l'intérieur de la ruche.
Externe : Par les faux-bourdons infestés qui vont de ruche en ruche ou par les ouvrières lors de pillages.

* * * * * * *

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

claudie 02/01/2012 14:49



Mitezapper vu dans chasseur Français 6 pas tout compris,même en cherchant le site du fabricant, mais pensé à vous le signaler. Et surtout cherché si vous pourriez avoir un article clair, les
explications que j'ai trouvées ne s'adressant pas à des non-initiés. Merci. Je comprends mieux à présent.


Reste à trouver la même chose pour V. Veloutina


NB L'outil "Recherche"  fonctionne ici, heureusement, ce qui m'a bien aidée, vu le nombre d'articles dans
"apiculture"...


(Sur mon blog non  Du moins pas pour moi. C'est gênant...)

Ong-Mat 04/01/2012 20:15



Bonsoir. 


Merci de m'avoir signalé cet article. Effectivement ce procédé de " Mite Zapper" parait très attractif à priori car non "polluant" : Eliminer les varroas en détruisant leurs larves qui colonisent
en priorité le couvain de mâles grace à un courant électrique. 


Des apiculteurs ont effectué une opération similaire qui consiste à éliminer le couvain de mâles en passant ces derniers au congélateur. Ils se sont alors aperçu que les mâles avaient d'autres
fonctions que celle de reproducteur - En particulier celle de ventiler la ruche en été. Comme cette tache n'était plus faite par les mâles il fallait que des ouvrières s'y consacrent au lieu
d'aller récolter pollen et nectar; avec pour conséquence une bien moindre production de miel. 


Finalement la meilleure arme contre le varroa est d'avoir des colonies suffisamment fortes pour que les abeilles éliminent d'elles même les larves de varroas. C'est juste une question de
"pression". Moins il y a d'abeilles plus le varroa peut se développer, à contrario plus il y a d'abeilles capables de "nettoyer" la colonie moins il y aura de varroa. 


Bonne fin de soiré et bonne année 2012 pour vous et toute votre famille.


Amitié 


Jo



MarieJeannetoutsimplement 03/06/2010 20:39



Très interessant. J'ai regardé le reportage sur ARTE dernièrement et il en parlait. Bonne soirée, bises amicales.



Ong-Mat 04/06/2010 12:44



Ce reportage était superbement réalisé. A certains moments, j'en avais la gorge serrée devant le traitement de ces pauvres avettes.


Bonne journée



Monica 03/06/2010 15:46



ah la la  dur surement de se débaraser de ce parsite dangereux


 bonne journée  sous le soleil 



Ong-Mat 04/06/2010 12:59



Il faut que les ruches soient très fortes pour pouvoir "nettoyer" la ruche de ces indésirables. Sinon, l'apiculteur doit les aider et là c'est effectivement plus complexe.