Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Visite de Printemps

24 Mars 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

Hier, il fait 23° degrés de température, c'est parfait pour effectuer la grande visite de printemps. Je suis inquiète car l'hiver a été long et très rigoureux : Nous avions encore eu -10° il y a 15 jours et des collègues ont perdu beaucoup de colonies. 

  • http://farm5.static.flickr.com/4004/4457860448_cbbeebace2_b.jpgPremier constat : Les planches d'envol sont propres et de nombreuses ouvrières rentrent du pollen. Ce sont de bons signes. Pas de déjections donc pas de nosémose et les rentrées de pollen sont le signe que la reine a recommencé à pondre.
  • Nous "décollons" les planchers grillagés et les nettoyons à l'eau légèrement javellisée (A raison de 5 cl pour 10 litres ; Un milieu basique ne gène en rien les abeilles, bien au contraire ... ). Peu d'abeilles mortes, elles ont donc nettoyé la ruche.
  • Nous vérifions, ensuite, la présence de la reine en constatant qu'il y a du couvain d'ouvrières : Les colonies ne sont donc pas bourdonneuses. Je ne vois pas d'abeilles avec des ailes atrophiées donc peu de varroas.
  • Nous replaçons les nourrisseurs couvre-cadres à l'endroit. D'ici une quinzaine de jours, il sera temps de mettre des hausses par dessus. Ainsi les hausses auront le temps de se rechauffer sans refroidir le couvain.

Nous avons pris soin de tremper les outils à chaque fois dans le seau pour les désinfecter et ne pas transmettre de maladie entre les colonies.

En conclusion : Mes 5 essaims ont relativement bien supporté la rigueur de cet hiver. Le fait que les planchers grillagés soient restés totalement ouverts a permis d'aseptiser les ruches.

* * * * * * *

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Patrick Caparros 27/03/2010 12:21


Merci pour votre réponse.Je ne sais pas si ces nids ont étés "traités" par les pompiers,ils me paraissent sans vie mais je vais me renseigner.

Amicalement

Patrick


CharenteNature 27/03/2010 10:33


J'aurai une question a te poser.J'ai repéré 2nids de frelons asiatiques,ces derniers me paraissent plutot inactif (pas de frelons en vu)a l'entrée du printemp.L'hiver rigoureux en a t-il eu
raison?.Apparemment en Charente ils colonisent depuis 2ans de manière visible.

Pat


Ong-Mat 27/03/2010 11:34


La colonie de frelons asiatiques meurt à l'automne. Seules des "fondatrices" vont survivre pendant la mauvaise saison en "hivernant". Au printemps il FAUT pièger ces femelles pour qu'elles ne
puissent se reproduire et refaire de nouvelles colonies.
Attention ! si vous avez eu 2 nids, il est fort probable que vous en ayez encore plus cette saison et comme les frelons asiatiques sont SUPER agressifs dès qu'on approche de leur nid, cela peut
devenir dangereux d'autant qu'on vient de trouver des nids non plus à 5/ 6 mètres de hauteur mais dans des buissons à 1 m et même dans des terriers.
Je pense que vous devriez vous rapprocher du syndicat des apiculteurs de votre région et voir avec eux ce que vous pouvez faire ou même avec l'agence sanitaire.
J'ai mis une page sur cet insecte vespa velutina sur le blog.
 Jo


bzzzz 26/03/2010 18:01


Ps :
Si vous voulez poser dès maintenant les hausses, on peut intercaler une feuille de journal percé d'un trou (avec un stylo) entre le corps et la hausse. Quand les abeilles seront prêtes à monter
elles se débarrasseront de la feuille sans soucis.
Ceci préserve la chaleur du couvain en cas de baisse de température.

Serge

bzzzzzzz


Ong-Mat 26/03/2010 19:31


Je connais cette technique mais je préfère celle où on laisse le nourrisseur couvre-cadres en "secours".
1° On laisse le nourrisseur à l'endroit au-dessus du corps de ruche.
2° on attend de voir que les abeilles montent et commencent à vouloir bâtir dans le nourrisseur. A ce moment on installe une hausse sur le nourrisseur (porte du dessus entièrement ouverte).
3° Une semaine plus tard, si la miellée est là, on descend la hausse directement sur le corps et on réinstalle le nourrisseur au-dessus de la hausse.
4° Petit à petit on monte la colonne de hausses en intercalant et en retirant à chaque fois le nourrisseur couvre-cadres.

Avantages :
le volume à chauffer n'est pas brutalement augmenté
les abeilles montent dans les hausses au fur et à mesure de leurs besoins

@+

Jo 


bzzzz 26/03/2010 17:57


Un bonjour "printanier" du haut doubs. Malgré un hiver long et rigoureux (et qui n'est peut être pas encore totalement terminé - neige ce matin) nos abeilles se portent bien. (10 % de pertes).
Du couvain operculé - des larves - des oeufs - du pollen - encore de la nourriture : constat positif en ce début de semaine. Mais pas de précipitation laissons les démarrer ...
bzzzzzzz

Serge et Nadine


woodapi 26/03/2010 12:36


Bonjour,
Du coté de la creuse. Canton de saint sulpices les champs pour les ruches...


Ong-Mat 26/03/2010 13:44


Bonjour de la Creuse, Canton de Saint Vaury … Nous venons d'avoir de la grêle ! Heureusement en petits grèlons.