Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Articles avec #au jardin & dans les bois tag

C'est moi le Gazon de Parnasse dit "Joli Muguet"

30 Avril 2016 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

C'est moi le Gazon de Parnasse dit "Joli Muguet"

Cette année, pas de cueillette dans les bois, des petites clochettes parfumées. Le froid a engourdi les plants de muguet et seules de rares feuilles apparaissent dans la mousse. Alors je vous offre celui de l'an passé.

Selon une légende grecque, Apollon aurait créé le muguet pour en tapisser le Mont Parnasse, afin que les neuf muses ne s’abîment pas les pieds en le gravissant. D’où son nom poétique de «gazon du Parnasse ».
Il ne pourrait pas y avoir de meilleure fleur, de plus exquise pour exprimer ces sentiments. Son parfum, à lui seul, est assez merveilleux pour nous propulser au "7 eme ciel".



Au Moyen Âge, ces petites clochettes blanches, qui fleurissent au mois de mai, mois des "accordailles" devaient être accrochées, par les amoureux, au-dessus de la porte de leur dulcinée. Les amoureux en firent le symbole de l’amour. 
Mais c’est à Charles IX que l’on doit la tradition d'offrir du muguet le 1er mai. En effet, dès le 1er mai 1561, le roi pris l'habitude d’en offrir aux femmes de la cour, comme porte-bonheur. On dit d'ailleurs que celui qui trouve un brin de muguet à 13 clochettes sera tout particulièrement favorisé par le destin.
De jolies traditions sont en usage pour le 1er mai. On organise, par exemple, des "bals du muguet" où les jeunes filles étaient vêtues de blanc et où les jeunes gens fleurissaient leur boutonnière d'un brin de muguet. C'était le seul bal de l'année où les parents étaient bannis et où les jeunes se retrouvaient entre eux.


En France, les noces de muguet symbolisent les 13 ans de mariage.


Mais pourquoi le 1er mai devint-il fête du Travail ?



Le 1er mai 1886, aux États-Unis, une très forte pression des syndicats sur le patronat et le gouvernement permet à environ 200.000 travailleurs d'obtenir la journée de huit heures. 
En souvenir de ce succès, les syndicats européens, quelques années plus tard, instituèrent une «journée internationale des travailleurs» ou «Fête des travailleurs» destinée à se renouveler tous les 1er mai. Cette journée est aujourd'hui plus volontiers appelée «Fête du Travail» .
Etonnamment, aux Etats-Unis, le "Labor Day" est célébré le premier lundi de septembre, et non en mai, en mémoire d'un autre épisode de la répression ouvrière.

En 1941, en pleine occupation allemande, le 1er mai est officiellement désigné comme la fête du Travail par le gouvernement de Vichy qui espérait, ainsi, rallier les ouvriers. Le jour devient chômé.
 Depuis 1976, le muguet est totalement associé au 1er mai et chaque année plusieurs dizaines de millions de brins de muguet sont commercialisés ce jour-là, muguet des bois ou muguet cultivé.


Et puisque, paraît-il, cette fleur favorise la mémoire de ceux qui la hument,
Je me souviens de ces paroles du Dalaï Lama.

" Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur.
Il ne dépend que de nous..." 


* * * * *


 

Lire la suite

La Buse variable

28 Avril 2016 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

La Buse variable

Une buse affamée a quitté son perchoir
Un chêne solitaire sur un flanc de colline.
Elle plane, semble danser comme une ballerine ...
... Elle monte, ailes tendues, se sert des chauds couloirs
Elle plane haut encore, sur le vent fait saisine ...

Rapace ! - Patrick Laurain

Buteo Buteo, tel est le nom scientifique de la buse variable, est le rapace diurne le plus commun d'Europe Centrale. L'adjectif "variable" provient du fait que son plumage peut aller du tout brun-noir quasi uniforme au presque blanc avec toutes les gammes intermédiaires. Cependant on note souvent une tache plus claire sur la poitrine.

Un couple semble avoir pris leur aire auprès de la maison. On ne peut différencier le mâle de sa femelle si ce n'est qu'il est plus petit. Souvent ils se font "houspiller" par des corneilles qui les attaquent en piqué. Je pensais naïvement que les rapaces étaient les "rois" des airs mais nos buses variables ne semblent pas avoir la loi face à ces teigneux corvidés même si leurs puissantes serres jaunes paraissent très menaçantes. 

J'aime les voir prendre les courants ascendants et planer pendant des heures dans les airs sans même battre des ailes à la recherche de petites proies. En été, elles montent si haut que seuls de petits points noirs et leurs cris souvent répétés les signalent dans le bleu du ciel. 

. . . . 

Pour en savoir plus sur les buses variables : voir ici

 

Lire la suite

Ce petit Colias jaune me donne bien du Souci ...

17 Juillet 2015 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

Ce petit Colias jaune me donne bien du Souci ...

... Dieux ! le "soufré", dans l'espace,
Comme un éclair a relui...
Mais le joyeux "nacré" passe,
Et je ne vois plus que lui ! ...

Gérard de Nerval (Les Papillons)

Trois espèces de Colias cohabitent en France. Allant du jaune clair au plus jaune plus foncé, on trouve le Crocea dit "le Souci", l'Alfacariensis autrement nommé "le Fluoré" et, moins courant, le Hyale ou "le Soufré".

On peut observer leurs vols rapides d'avril à Octobre. 

Les mâles de ces papillons de jour se ressemblent tellement que, même quand on peut les observer au repos quand ils se nourrissent, leur identification reste difficile d'autant que ces insectes se posent le plus souvent ailes refermées. Sauf à les capturer, leur détermination reste sujette à caution surtout quand ils ont vieilli et qu'ils ont perdu une partie de leurs belles écailles d'un jaune éclatant.
Je ne m'avancerai donc pas à "étiqueter" mon Colias même si dans mon fort intérieur je pense qu'il s'agit d'un petit Souci mâle. 

Finalement, peu importe son nom je reste admirative de ces fleurs vivantes que sont nos amis les papillons.

 

Pour en savoir un peu plus sur les Colias rendez-vous ici 

 

 

 

Lire la suite

La Bergeronnette Grise vive et coquette fait des claquettes ...

6 Juillet 2015 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

La Bergeronnette Grise vive et coquette fait des claquettes ...

Le passereau, la huppe et la bergeronnette
Discutaient, entre oiseaux on jase, on est honnête,
Mais on est susceptible, et quelquefois les becs

Font comme les troyens ennuyés par les grecs ...

Victor Hugo (Océan

Triple buses, Cervelle d'Oiseau, Tête  de Linotte etc... Tous ces qualificatifs pour signifier que les oiseaux ne réfléchissent pas beaucoup sauf que ... Nous avons une petite bergeronnette grise qui donnerait des leçons à beaucoup. 

Imaginez, nous avons de grandes baies vitrées dans lesquelles se tapent de nombreux insectes. Assommés, ils tombent sur les lames de la terrasse. Notre jolie bergeronnette grise qui doit nourrir sa petite famille a trouvé l'astuce. Aussitôt que les mouches, guêpes, taons ... sont au sol, elle se précipite et les attrape sans coup férir. Elle s'envole alors jusqu'au tas de bois où se trouve sa nichée et 3 minutes plus tard elle est de retour de nouveau à l'affût. 

Et l'on parle de tête de Piaf ! 

 

Lire la suite

Les papillons aussi ... aiment les quetsches mûres !

23 Septembre 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

papillon-quetsche.jpg

C’est un jardin aux charmes cachés
Où vient se réfugier Dame Beauté . . .

. . . Et le papillon de soie bleue
Le lézard vert avec l’abeille
Y sont heureux . . .

 

Michèle Corti (Le Jardin)

 

C’est surtout au stade de la chenille, que le papillon ingère d’énormes quantités de nourriture. Cependant, il doit se nourrir au stade adulte et assimiler des protéines afin de pouvoir voler.

 

Si bizarre que la chose paraisse, certains papillons diurnes sont de gros mangeurs. Le professeur Paul Portier a fait jeuner plusieurs spécimens; Quelle ne fut pas sa surprise quand il leurs offrit du liquide sucré au bout de quelques jours : En un seul repas certains absorbèrent jusqu'à 175% de leur poids !

A l'opposé quelques papillons nocturnes ne se nourrissent pas et vivent sur leurs réserves accumulées pendant le stade chenille, ils n’ont que le temps de se reproduire avant de disparaître. La Saturnie d’Inde est même dépourvue de trompe n’ayant pas à se nourrir durant sa vie d’adulte.

 

Les papillons adorent le nectar des fleurs. Mais certains absorbent l'eau contenue dans les flaques d’eau, les bouses de vaches, les matières en putréfaction … afin d’y puiser tous les sels minéraux nécessaires, notamment, à la production des phéromones.

Le Vulcain, par exemple, craque littéralement pour les fruits tombés et s'enivre de leur jus fermenté. Il n'est pas rare de le voir s'envoler en titubant après être resté plusieurs minutes sur un fruit en état de mûrissement avancé !


* * * * *

Lire la suite

"Nutrisco et extinguo" dit la Salamandre

8 Juin 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

pierrefonds-salamandreLa salamandre, baffie ou lebraude est un amphibien légendaire qui était réputé vivre dans le feu et s'y baigner, et ne mourir que lorsque celui-ci s'éteignait.

Au Moyen-age, la salamandre devint une créature importante des bestiaires ainsi qu'un symbole alchimique et héraldique auquel une profonde symbolique est attachée. La salamandre symbolise la foi qui ne peut être détruite.

François Ier l'adopte comme corps de devise avant même son accession au trône. La salamandre est représentée assise dans les flammes et crachant des gouttes d'eau. Le mot qui accompagne cette figure, « Nutrisco et extinguo » "je me nourris du bon feu et j'éteins le mauvais", est en accord avec cette image. A Chambord, la salamandre est le plus présent de tous les éléments du répertoire monarchique, devant les lys et les couronnes. Elle est largement associée à l'Hermine, animal qui représente Claude de France, épouse de François Ier, reine de France et duchesse souveraine de Bretagne.

 

 

... Ils saluent dans la noire cendre
La renaissance du Phénix,
Toujours prouve une salamandre
La vie triomphant du supplice ...


Michael Gernier (Les optimistes)

 

 

Salamandre.JPG


La salamandre tachetée (Salamandra salamandra) est une espèce d'urodèles de la famille des Salamandridae.

Elle est, également, nommée salamandre terrestre, salamandre commune ou salamandre de feu.

C'est un animal nocturne, ses grands yeux noirs sont adaptés à la vision nocturne et crépusculaire, qui aime surtout sortir la nuit, et après les pluies orageuses. Elle passe la majeure partie de sa journée cachée dans des endroits frais et humides, (sous une vieille souche d’arbre, pierre, caverne, etc…), elle y passe aussi l’hiver d’octobre à mars, où elle hiberne. Ses mouvements étant apathiques et hésitants, elle ne peut qu'attraper les animaux très lents comme les lombrics, les petites limaces, les minuscules escargots et les larves.


Les dessins qu’elle porte sur son dos sont, en quelque sorte, sa carte d’identité, en effet chaque salamandre possède un dessin différent, celui-ci ne variant pas dans le temps.


 

* * * * *

Lire la suite

Compagnon rouge le Silène dioica

1 Juin 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

Silene-dioica.JPG

 

... De cette source une Naïade
Tous les soirs ouvre le portail
De sa demeure de cristal
Et nous chante une sérénade...

Théophile de Viau

 

Le Compagnon Rouge ou Silène Dioica est une plante vivace de 50 à 100 cm de hauteur qui pousse dans les bois frais et humides, les haies, les coupes et lisières forestières.

 

Cette plante poilue, dressée, souvent ramifiée appartient à la famille des Caryophyllacées.

  • Ses feuilles sont ovales mais généralement seules les feuilles inférieures sont pétiolées (*).
  • Les fleurs nombreuses d'environ 2 cm, de couleur roses à rouges, non odorantes apparaissent de Mai à Novembre. C'est une plante dioïque c'est-à-dire que les fleurs mâles et femelles ne sont pas portées par le même pied.
  • Les fruits sont des capsules dont les 10 dents sont recourbées vers l’extérieur à maturité.

Les Silènes nourriraient de nombreux butineurs en particulier les papillons nocturnes mais je n'y ai jamais vu d'abeille. 

 

* * * * *

 

(*) Le pétiole est la pièce végétale qui relie le limbe de la feuille à la tige.

Lire la suite

Stellaria holostea ou Langue d'oiseau ...

22 Mai 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

  Stellaria-holostea.JPG

... Le plus petit pétale
Me parle de la fleur
L'herbe dans le creux
De ma main me raconte
La vie du pré ...


Jacques Herman


La Stellaire holostée (Stellaria holostea) est une plante de la famille des Caryophyllacées. Elle pousse en forêt, lisières et sur les talus en Europe au printemps. Elle est aussi appelée Langue d'oiseau. C'est une plante très commune un peu partout sauf dans le Sud-Est. La tige quadrangulaire porte des feuilles sessiles, lancéolées, longuement acuminées. Les pétales blancs, plus longs que les sépales, sont divisés jusqu'au milieu. Le fruit globuleux ne dépasse pas les sépales.


Savez-vous ce qu'est la langue des oiseaux ? La langue des oiseaux ou langue des anges est considérée par certains comme une langue secrète. Elle consiste à donner un sens autre à des mots ou à une phrase.
Difficile à expliquer plus facile à démontrer : Quand vous prononcez ces simples mots :
M le maudit vous pouvez entendre le titre d'un film célèbre de Fritz Lang "M le maudit" mais également "Aime le mot dit".
de même "Cétacé" peut être interprété comme "c'est assez" ou "étrange" devenir "Etre ange".

Amusant ; N'est-ce pas ? Et vous avez-vous d'autres exemples à me soumettre ?


* * * * *

Lire la suite

Le manteau de la Sainte-Vierge exhale une odeur ... Beurk

13 Mai 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

arum.maculata… Là voguait une nef, mât en tige de palme,
Liatris en envol ornées de fleurs d'Arum,
Tout paraissait serein, une impression de calme,
La voile était hissée en plant d'Anthurium...


Charly Lellouche (Balade fleurie à Bagatelle)


Les noms communs des Arums sont gouet, pied-de-veau ou manteau de la Vierge pour Arum maculatum. C'est une plante herbacée des régions tempérées de la famille des Araceae.


L'inflorescence du Manteau de La Vierge (la mal-nommée) émet de la chaleur et diffuse des odeurs d'excréments pour attirer de petites mouches qui assurent la pollinisation. Les fleurs de ces plantes ne sont pas, comme on le pense généralement, le grand cornet solitaire émergeant des feuilles. Ce sont de toutes petites fleurs sans pétales, logées au fond de cette grande pièce protectrice appelée spathe, sur le pourtour d’un organe en forme de massue appelé spadice. Les fleurs ainsi cachées sont pollinisées (c’est à dire fécondées) par des moucherons qui s’agitent une fois pris au piège par la spathe.


Toute la plante (surtout les fruits) est âcre et très toxique. Elle provoque : douleurs buccales, œdème du pharynx, tuméfaction de la langue, vomissements, diarrhées, mydriase, refroidissement des extrémités, rythme cardiaque irrégulier, puis coma et mort.

Le nom Arum, pour désigner ces plantes, serait le nom d'origine égyptienne. Il aurait été repris par les Grecs (aron) puis les Romains qui nous l'auraient finalement transmis.


* * * * *

Lire la suite

Galium cruciata : Baisers de miel, baisers de lait …

8 Mai 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Au Jardin & dans les Bois

Mon arôme d’abeilles blondes,
Flottes-tu sur le monde,

Mon doux parfum de miel ?
Veilles-tu, ma senteur de soleil,

Charles Van Lerberghe

Galium-cruciata.JPG

Le Gaillet Croisette, qui appartient à la famille des rubiacées, est d'un jaune vert caractéristique et ses feuilles à peu près aussi longues que les entrenœuds lui donnent un aspect typique.  Cette plante couverte de poils souples non piquants et non accrochants ne dépasse guère70 cm de haut.

  • Sa souche grêle est rampante et la tige quadrangulaire, le plus souvent couchée à la base, est dressée et non ramifiée.
  • Les feuilles elliptiques vert-jaunâtre, sont disposées par 4 en croix, de façon verticillée ; elles sont parcourues par 3 nervures parallèles.
  • Les fleurs jaunes sont réunies en petites inflorescences verticillées à l'aisselle des feuilles et portant à leur base des bractées. Elles dégagent une douce odeur de miel.
  • Les fruits sont des akènes doubles, globuleux, noirâtres et lisses.

C'est une plante vivace qui pousse naturellement dans les pâturages, les haies ou bords de fossés.
Le mot galium dérive de gala qui désigne le lait car le gaillet a la propriété de cailler le lait.
Ses racines fournissent un colorant rouge.

La plante possède des propriétés médicinales astringentes et vulnéraires.

* * * * * 

Lire la suite
1 2 3 4 > >>