Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Nourrissement, un mot purement apicole

29 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Vocabulaire apicole

http://img291.imageshack.us/img291/7195/nourrissement.jpg

Nourrissement, ne cherchez pas dans le Larousse la signification de ce mot : Il n'existe pas !
C'est une "invention" contemporaine qui remplace avantagement le mot nourrissage qui sonnait mal aux oreilles délicates des apiculteurs. 

La notion même de nourrissement est elle-même très récente. Il ne serait pas venu l'idée à nos ancêtres de nourrir leurs avettes avant l'hiver. Pourquoi le faire d'ailleurs ?

Et bien en grande partie parce que les abeilles sont menacées de disparition et que les apiculteurs essayent de préserver  leur cheptel en lui faisant passer la mauvaise saison dans les meilleures conditions. On parle alors de "nourrissement de complément".

Il n'y a donc rien de scandaleux ni de honteux, bien au contraire, à apporter un complément de nourriture aux colonies qui sont en difficulté d'approvisionnement en fin de saison. Aujourd'hui dans le commerce on peut trouver des sirops de glucose-fructose prêts à l'emploi, immédiatement stockables par les abeilles. Personnellement, je rajoute à ce sirop une partie de leur miel afin de redonner aux abeilles les minéraux et acides aminés qui sans cela leur feraient défaut. Mais il faut le faire avec beaucoup de précaution car l'odeur de miel à cette période de disette affolent guêpes, abeilles frelons … et on risque de provoquer un pillage général au rucher. 

* * * * * * *

Lire la suite

2 & 3 Octobre 2010 : Fête du Miel au Parc Georges Brassens

28 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Divers

http://img185.imageshack.us/img185/3104/rucherbrassens.jpgFête du Miel au Parc Georges Brassens
samedi 2 et dimanche 3 octobre 2010
horaires : de 10h à 12h et 14h à 17h30

Le week-end du 2 et 3 octobre ce sera la fête du miel au parc Georges Brassens dans le XVe où le rucher reçoit, chaque année, 4 000 élèves des écoles primaires de Paris pendant une matinée ou un après midi.

Lire la suite

Descendons au jardin, respirer la sauge en fleur …

26 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

http://img844.imageshack.us/img844/2549/salvialeucanthaabeille.jpg

Nous avons des ruches nouvelles
Faites d'un bois qui vous plaira ;
La sauge les parfumera :
Posez-vous, abeilles, mes belles !

François Fabié (1846-1928)

La sauge leucantha est une sauge qui est moyennement rustique et qui nécessite du soleil, beaucoup de soleil. Elle fleurit à partir de septembre jusqu'en hiver en produisant des épis couleur lilas et blanc. Idéale pour un talus ou un massif, elle forme de grosses touffes buissonnante au port quelque peu désordonné.

* * * * * * *

Lire la suite

Allez, Toutes sur la balance !

25 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

http://img163.imageshack.us/img163/7678/peseeruche.jpg

Pour passer l'hiver, la colonie doit posséder suffisamment d'ouvrières et de provisions. C'est pourquoi à l'entrée de l'automne nous pesons les ruches.

Il faut prendre en compte bien entendu la matière (Bois, plastique …) dont est faite la ruche et sa taille (Ruchette, 10, 12 Cadres …). Ainsi, une ruche de type Dadant 10 cadres (sans toit) mais avec son nourrisseur et les abeilles pèse environ 21 kg. Sachant qu'il faut environ 15 kg pour que les abeilles puissent effectuer un bon hivernage, le poids total devrait s'afficher entre 36 à 37 kg.

Si ce n'est pas le cas, nous devrons donner à la colonie un peu de provisions complémentaires pour l'aider à passer l'hiver et atteindre son "poids de forme". 

Nous faisons cette opération suffisamment tôt pour :

1° Que les ouvrières stimulent la reine dans sa ponte pour avoir un maximum d'abeilles d'hiver avant la mauvaise saison.

2° Que la colonie ait suffisamment de nourriture pour passer l'hiver.

Nous ne mettons pas dans le nourrisseur tout le complément en une seule fois car au lieu de stimuler la ponte de la reine pour obtenir les abeilles d'hiver nous la bloquerions par manque de place dans les alvéoles.

* * * * * * *

Lire la suite

Sous la rocaille où roule un faisceau de couleurs : Le Sédum

24 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

http://img411.imageshack.us/img411/781/100917sedumabeille05t.jpg

La beauté de l’endroit était comme dans un rêve :
Les odeurs des sous bois et les trop pleins de sève,
Enivraient les abeilles, ouvrières acharnées,
Qui de fleurs en pétales amassaient leur trophée.

Thérèse Dupuits

Les sédums (ou orpins) sont des succulentes c'est-à-dire qu'ils stockent de l’eau dans leurs feuilles. Ils donnent des fleurs en étoile à 5 branches (parfois 4 ou 6) qui ont généralement 2 fois plus d’étamines que de pétales.

En juin, les premières fleurs appaissent, elles sont encore vertes. Mais tout doucement, elle se teinte de rose, puis le rose fonce pour devenir un joli rouge fin aout-début septembre. Ensuite, les fleurs sèchent au bout de leur longue tige et le rouge tourne au cramoisi vers novembre. Les fleurs séchées tiendront tout l'hiver !

Le Sédum est une plante mellifère qui attire bien évidement les abeilles mais aussi les bourdons, les papillons … Facile et ne craignant pas la sécheresse, le sédum devrait être dans tous les jardins d’apiculteurs.

* * * * * * *

Lire la suite

25 & 26 Septembre : Fête du Miel au Jardin du Luxembourg

22 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Divers


http://img529.imageshack.us/img529/7105/rucherluxembourg.jpg
Fête du Miel au jardin du Luxembourg
samedi 25 et dimanche 26 septembre 2010
Horaires : de 10h à 18h

3 à 4 000 visiteurs sont attendus le samedi et dimanche dans l'allée près du rucher
où se déroule la fête du miel.

A cette occasion la production annuelle ( 1 174 Kgs) du rucher sera vendue.


Lire la suite

Galleria mellonella et Achroia grisella

22 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

http://img443.imageshack.us/img443/255/fausseteigne.jpg

Les fausses teignes (Galleria mellonella et Achroia grisella) ne sont ni des prédateurs, ni des parasites ni même une maladie de l'abeille. Il s'agit de papillons de nuit, de la famille des mites, qui pondent dans les ruches et dont les larves se développent dans les rayons de cire. Comme la fausse teigne pond plusieurs grappes d'oeufs, avec une centaines d'oeufs par grappe, imaginez les dégâts si tous ces oeufs éclosent…

En effet, les larve de la fausse teigne creusent leur réseau de galeries tapissées de soie dans tout les rayons. Comme les abeilles ne savent pas comment retirer cette soie, les cellules abimées ne sont pas réparées et deviennent impropres à la ponte et au stockage du nectar. En grandissant les larves de fausse teigne établissent des ponts de soie entre les rayons ce qui entrave la circulation des abeilles. La ruche devient une vaste toile d'araignée.

En dehors de l'emploi problématique du para-dichlorobenzène, il existe d'autres méthodes qui permettent de lutter contre les fausses-teignes sans laisser de résidus toxiques ou porter préjudice aux abeilles. Il s'agit en particulier du "courant d'air" formé par les colonnes de hausses empilées les unes sur les autres lors de l'hivernage de même le grand froid ( -10°C pendant plusieurs heures) tue les adultes, les larves et les oeufs. Les apiculteurs du midi qui ne peuvent bénéficier de ces températures extrêmes auront recours au congélateur !

* * * * * * *

Lire la suite

Camellia ? Non Camélia dirait Alexandre Dumas qui perd son 2e L

20 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

http://img408.imageshack.us/img408/6472/camelliasasanqua01.jpgC'est un charme imprévu de leur dire " ma sœur "
Et de voir la pâleur de leur teint diaphane
Avec un pointillé de taches de rousseur
Comme un camélia d'un blanc mat qui se fane.

Georges Rodenbach - Béguinage flamand -

Le Camellia Sasanqua ou Camélia d'Automne est un petit arbre aux fleurs simples qui sentent le thé au jasmin, ce qui n'est pas étonnant, si on considère que le nom botanique du théier est Camellia sinensis. Le mot sasanqua serait une variation phonétique d'un mot chinois signifiant "fleur de thé".

Au Japon, on considère le camélia comme le symbole d'une vie qui s'achève brusquement, en raison de la propriété qu'ont les fleurs de se détacher brusquement et entières quand elles fanent, au lieu de perdre leurs pétales les uns après les autres.

Dans le langage des fleurs, le camélia symbolise l'excellence, la fierté, l'abnégation et la modestie. Le camélia blanc exprime la beauté parfaite et clame : " je suis fier de votre amour ", de même que le camélia rose évoque aussi l'admiration. Le camélia rouge affirme une supériorité sans prétention ou le repentir. Offrir un camélia, c'est déclarer un amour parfait, reconnaître une relation sentimentale idéale.

* * * * * * *

Lire la suite

C'est l'Automne …Il faut plier bagages

18 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

http://farm4.static.flickr.com/3538/3861386749_792feb87fc_b.jpg

Après la récolte, nous avions mis les hausses à lécher au-dessus des ruches afin que les abeilles puissent récolter les dernières gouttes de miel contenues dans les alvéoles.
Il faut maintenant que nous  stockions ces hausses avec des cadres bâtis à l'abri des nuisibles (souris, mulots et surtout fausse-teignes) et des intempéries.

Après avoir secouer les dernières abeilles dans l'herbe pour les chasser des hausses, nous plaçons ces dernières les unes sur les autres formant ainsi une colonne. 

Cet empilement est favorable car :

♦  Les hausses doivent être bien ventilées pour éviter la propagation de la fausse-teigne.
♦  Placées à l'extérieur les hausses seront soumises aux basses températures de l'hiver et pour peu que celles-ci descendent au dessous de -10 ° les oeufs et les larves des fausses teignes seront détruites.
♦  Nous avons placé les hausses sur une grille suffisamment fine pour éviter que les souris et les mulots n'y fassent leur nid. (Une grille a reine fait très bien l'affaire)
♦  Nous avons également placé une autre grille au-dessus pour éviter le même genre de problème.
♦  Puis nous placerons un toit au faîtage afin que la pluie, la grêle ou la neige ne puissent s'infiltrer dans la colonne.

Au printemps prochain, les hausses seront à nouveau examinées et les cadres trop détériorés remplacés.

* * * * * * *

Lire la suite

Une étoile automnale : l'Aster Amellus

17 Septembre 2010 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

http://img824.imageshack.us/img824/5269/asteramellusabeille01.jpgIls sont si bleus vos yeux
Et si pareils aux cieux
Qu'on voudrait y cueillir
Une étoile et mourir.

Marie France Mellone

Les asters (du grec "étoile") sont formés de nombreuses petites fleurs réunies en capitules. Les fleurs sont assez semblables à de petites marguerites (portion de membrane repliée sur elle-même) plus ou moins prononcée mais présentant pour la plupart un cœur jaune d’or.

Aster Amellus fleurit de juillet à septembre. Elle a de grandes fleurs qui peuvent varier du blanc au bleu, du magenta au rose ou violet, des  feuilles lancéolées et rugueuses. Cet Aster qui fleurit en automne est une excellente plante mellifère qui attirera des nuées d’abeilles, en particulier si les plantes sont arrosées !

* * * * * * *

Lire la suite
1 2 > >>