Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Ong-Mat

Souffles, doux Zéphyr sur la belle Anémone . . .

31 Mars 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

anemone-01.jpg

L'anémone et l'ancolie
Ont poussé dans le jardin
Où dort la mélancolie
Entre l'amour et le dédain . . .

Guillaume Apollinaire

L’anémone de Caen ou anémone des fleuristes (Anémone coronaria) est une plante à bulbe originaire des régions méridionales. Cette Renonculacée produit de belles fleurs aux couleurs vives. Les pétales aux coloris divers (blancs, roses, rouges ou violets) entourent un cœur aux étamines très sombres, souvent noires.
L'anémone ainsi que le
perce-neige, l'ellébore noire, les diverses espèces de saules, l'érable, le cornouiller mâle sont butinés par les abeilles en Mars

Dans la mythologie, Anémone était la plus belle des nymphes qui composaient la cour de la déesse Flore. Sa radieuse beauté avait conquis Zéphyr, le vent d'ouest époux de Flore. Lorsqu'elle s'aperçut de son infortune, la déesse des fleurs chassa la nymphe au bout du monde. Mais son parfum était si puissant que Zéphyr la retrouva rapidement. La déesse, pas dupe devant l'air guilleret de son époux, prit la forme d'une hirondelle pour suivre son mari. Furieuse, Flore transforma la jeune nymphe en fleur en lui otant tout parfum afin que Zéphyr ne puisse plus jamais la retrouver.
Depuis on dit que l'Anémone danse avec le vent et qu'elle ne s'épanouit pleinement que quand souffle … un léger zéphyr.

* * * * *

Lire la suite

Hécatombe sur un plancher grillagé ...

29 Mars 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

hecatombre-02

 Lors de la visite de printemps nous avons constaté une forte mortalité dans une des colonies de la Chataigneraie.

 Cet hiver, nos amies auraient-elles procédé un sacrifice expiatoire ?

Sur le plancher grillagé d'une ruche Dadant nous avons trouvé un grand nombre d'abeilles mortes. Ainsi que vous pouvez le voir toutes sont tombées du même côté du plancher. 

Que c'est-il passé ?

 

Après examen nous constatons qu'elles sont mortes de faim (langue sortie). 

C'est d'autant plus bizarre qu'il reste des provisions de l'an passé sur certains cadres. Cela arrive quand les avettes "piochent" d'abord dans leurs provisions au centre de la ruche. Elles se dirigent alors sur un des côtés. Une fois la nourriture, du côté, épuisée elles reviennent sur le centre et trouvent des cadres vides. Elles ne vont pas plus loin et manquent donc les provisions stockées au delà du centre.

Je sais ... Quelques fois nos avettes sont à côté de la plaque !

hecatombe-03.JPG  

hecatombe-04.JPG

 Après examen des cadres nous constatons que la reine a recommencé à pondre et le couvain est superbe.
De plus les butineuses rentrent du pollen.

Donc pas d'inquiétude pour cette colonie tant que le printemps ne nous refait le coup de l'an passé ; Gel et pluies juste au moment où les fruitiers commençaient à fleurir.


Dans ce cas il faudra nourrir mais comme pour toutes les autres colonies

 

Lire la suite

Visite de Printemps ...

27 Mars 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

Il a fait très froid cete nuit (-4°), heureusement le soleil est présent et réchauffe rapidement l'atmosphère. Du coup à 14 heures un bon 16° me donne le feu vert pour effectuer LA visite de printemps.

Le travail est intense en effet il faut pour chaque ruche :

  • Désinfecter les plateaux grillagés au chalumeau, 
  • Débarrasser les cadres des excroissances de cire et remplacer ceux qui sont trop vieux ou en mauvais état. 
  • Vérifier l'état du couvain 
  • Rechercher la Reine

visite-printempsAprès avoir légèrement enfumé les planches d'envol, ôter les toits et nourrisseurs-couvre-cadres, nous examinons les cadres.

Les 2 colonies qui sont dans le verger se portent bien. Reine présente, du couvain, des provisions et des ouvrières qui rentrent du pollen.
L'an passé, une des ruches avait souffert du froid - problème d'isolation entre le toit et le nourrisseur couvre-cadre - du coup, l'été dernier nous avions comblé le toit avec du polystyrène extrudé. C'est une chance, les abeilles ne le grignottent pas ...

Les 5 de la chataigneraie ont bien supporté l'hiver même si l'une d'entre-elles est faiblarde. Elle n'était déjà guère vaillante en fin de saison. Il va falloir changer la reine.

* * * * *
Lire la suite

Coucou, coucou . . .

23 Mars 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

coucou-01
… C'est un bourgeon, c'est un bouton
C'est pas plus haut qu'un quart de taon
Qu'un frisson sur ma peau
Mais ça renferme en miniature
Toute l'ambition de la nature
De la graine au copeau
Ca pousse calme, prend son temps
Pour exploser dès le printemps ...

 Serge Reggiani (Primevère)

Le "Coucou" est une primevère sauvage de la famille des Primulacées. Une des premières fleurs à apparaitre, son nectar est très apprécié par nos petites avettes. On rencontre deux espèces de Coucou.

  • La première aux fleurs d'un beau jaune vif avec une tache orange à la base de chaque pétale est en réalité la primevère officinale. Elle pousse, en plein soleil, le long des chemin, dans les clairières ou dans les des bois clairs
  •  La seconde, la primevère élevée, ressemble beaucoup à la première, mais est plus haute sur sa tige avec des fleurs jaune pâle et une tache jaune d'or à la base. Elle croit dans des endroits ombrés et même forestiers.

Consacrée à Freya dans la mythologie nordique, La primevère permettait d'ouvrir les portes de son paradis parallèlement dans la tradition chrétienne, elle devint une fleur donnant accès au Royaume des Cieux.

  * * * *

Lire la suite

La petite Pervenche a pointé son nez . . .

16 Mars 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Fleurs Mellifères ou Nectarifères

vinca-minor.jpg

Comme autrefois la pervenche,
Sur le velours vert des près
Par le printemps diaprés
Aux baisers du soleil
A moitié rempli de miel
Son calice bleu de ciel.

Théophile Gautier

La petite pervenche (Vinca minor L.) est une plante herbacée de la famille des Apocynacées.

Elle s'ouvre dès le mois de février dans les fossés, les collines fraîches et les bois humides. Elle peut fleurir pendant 4 mois.
Parce que ses tiges souples qui rampent sur le sol conservent toute l'année leurs petites feuilles ovales d'un beau vert foncé et luisant, on l'a tout naturellement associée à l'idée d'éternité ; c'est ce qui lui a valu, en Italie, d'être tressée en couronnes qu'on posait sur la tombe des enfants et des adolescents et, en Flandre, de joncher le chemin que suivaient les futurs mariés pour se rendre à l'église, ses fleurs solitaires à 5 pétales carrés asymétriques d'un bleu pur symbolisant l'innocence de la fiancée et ses feuilles la pérennité de leurs sentiments amoureux.

Un de ses noms vernaculaires « violette des sorcières » provient du fait qu'elle n'est pas étrangère aux pratiques de magie : on l'incorporait aux philtres d'amour, on en frottait les morsures de serpents en récitant des formules secrètes et elle passait pour arrêter le flux menstruel. Cette dernière croyance rejoint d'ailleurs une de ses indications majeures : arrêter les hémorragies. Elle ferait, aussi, baisser la fièvre .

* * * * *

Lire la suite

Alvéoles et Cie … (suite)

14 Mars 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

J'ai déjà évoqué ici la merveilleuse régularité hexagonale des alvéoles de nos avettes et le pourquoi du "choix" opéré par des générations et des générations d'abeilles à former des cellules de type rhombique (chaque cellule s'adossant parfaitement à trois autres cellules situées sur l'autre face).

cellules-rhombes-copie-1.JPG

Restait à comprendre le mécanisme de ces constructions.

La réponse, apportée par Jürgen Tautz et son équipe, est aussi simple qu'inattendue. En fait, les abeilles bâtissent des alvéoles cylindriques à la dimension de leur corps. Et c'est un phénomène purement mécanique qui va transformer ces cylindres en hexagones.


Comment me direz-vous ?

Ainsi que vous le savez, la température interne de la ruche est supérieure à 20°, or à cette température la cire, surtout en couche mince (moins de 1/10 de millimètre), est extrêmement malléable et élastique.
Maintenant faites cette expérience : Tremper une paille dans de l'eau savonneuse et souffler doucement pour former des bulles. Des bulles de savon s'agglomèrent et en transparence vous vous apercevez que la paroi de ces bulles, sous l'effet de leur mutuelle attraction, est beaucoup plus plane que celles qui sont au contact de l'air.
C'est ainsi qu'à l'instar de la paroi des bulles de savon qui s'agglomèrent entre-elles, celles , cireuses, des alvéoles deviennent planes sous l'effet de la tension et les angles prennent un angle de 120°.
Les alvéoles cylindriques élaborées par nos abeilles se transforment ainsi en rhombes.


* * * * *

Lire la suite

Histoire de résurrection ...

11 Mars 2013 , Rédigé par Ong-Mat Publié dans #Apiculture

marc-chapelat-14


... Jonquilles, crocus ont bravé la fraîcheur du temps,

Que déjà, les oiseaux publient leurs noces dans le ciel.
Neiges et froidures sont parties : " vive le Printemps !
Les arbres se sont habillés de couleurs pastels ...

 

Jean-Claude Brinette


Plante vivace de la famille des iridacées, très connue pour la précocité de sa floraison (février mars), le crocus est une bulbeuse de 10 à 15 cm de hauteur. Ses fleurs en coupe aux coloris nombreux et panachés allant du blanc au violet en passant par le jaune se montrent en même temps que ses étroites feuilles linéaires et dressées.

Dans la mythologie grecque, il y a plusieurs histoires décrivant l’origine de la fleur de safran. Mais celle que je préfère est celle de Krokos. Krokos était un jeune mortel ami d’Hermès, Dieu des marchands et des voleurs.
Un jour, sur l´Olympe, Hermès jouait au lancer de disque avec son ami .  Accidentellement, Krokos fut frappé en pleine tête par le disque qu’Hermès lança de ces forces surhumaines. Partout où les gouttes de sang de Krokos tombèrent, une fleur de crocus grandit. Les trois stigmates symbolisent les gouttes de sang de Krokos.

La fleur de safran devint ainsi symbole de résurrection et de vie éternelle.

* * * * * * *

La photo est de Marc Chapelat allez visiter son site vous en reviendrez ébloui

Lire la suite